Parc naturel régional du Vexin français

Paysage

Le Vexin français dispose d’un capital inestimable : ses paysages.

Le Vexin français protégé au titre de la loi de 1930

Sites inscrits et classés

La quasi-totalité du territoire du Parc étant inscrite à l’inventaire des sites depuis 1975, les projets de constructions individuelles sont soumis à l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France, après le dépôt d’un permis de construire en mairie. Les projets de constructions groupées passent quant à eux devant une Commission Départementale de la Nature, des Sites et des Paysages, au sein de laquelle le Parc est représenté. Le Parc a mis en place un groupe "Urbanisme et Avis du Parc" composé d’élus et de techniciens pour préparer les avis émis -entre autres- au sein de cette commission.

 

Voir aussi le FAQ.

 

Les chartes paysagères

Villers-en-Arthies

98 communes disposent aujourd’hui d’une charte paysagère, document d’analyse et de prospective présentant un inventaire du patrimoine paysager et un programme d’actions propres à le valoriser. La charte paysagère souligne la vocation spécifique de chaque partie du territoire communal et met l’accent sur l’intégration visuelle des équipements et infrastructures (entrées de communes, zones d’activités, pylônes…).

Elle est pour les élus un outil efficace de planification et de gestion de l’espace, permettant de définir une démarche cohérente d’aménagement et de valorisation du territoire communal. Elle est accompagnée d’un cahier de recommandations que les communes sont incitées à intégrer aux documents d’urbanisme. La réalisation de la charte paysagère est un véritable moment de concertation, associant à chaque étape l’ensemble des partenaires agissant sur l’aménagement du territoire, les élus et les habitants.

Les chartes paysagères sont consultables en mairie.

 

Les aménagements paysagers

Le Parc accompagne les communes dans la conception et la réalisation d’espaces publics ou dans leur amélioration (rues, placettes, jardins publics). Cet accompagnement peut également porter sur le mobilier public afin d’éviter la prolifération dans nos villages ruraux de mobiliers urbains standardisés. La démarche du Parc privilégie globalement la sobriété, le respect du caractère rural des villages, la simplicité dans la gestion courante (matériaux de qualité plantations rustiques peu exigeantes en eau et en entretien) et autant que possible des réalisations artisanales "sur mesures".

 

Le saviez-vous ?

Un webdocumentaire sur les paysages du Vexin français

Aux frontières de la culture et de l’agriculture, le Parc a initié avec le soutien du Ministère de la Culture le projet "Voyage auprès de mon arbre".Deux paysagistes voyageurs du collectif Alpage ont recueilli les points de vue d’agriculteurs du territoire sur leur perception des arbres et des haies dans les paysages de grandes cultures. A visualiser...

Lire la suite