Parc naturel régional du Vexin français

Urbanisme et planification

Différents dispositifs réglementaires ont permis de conserver jusqu’à présent la ruralité du Vexin français.

La préservation de bourgs et villages à taille humaine est un enjeu majeur pour le Parc. Celui-ci doit veiller à maintenir cet équilibre tout en trouvant des solutions adaptées et novatrices pour un développement harmonieux des villages, répondant aux besoins des populations.

 

Les communes se sont engagées sur la durée de la Charte à ne pas dépasser une croissance de 0,75 % par an de leur population et à limiter la consommation d’espaces naturels et agricoles pour les nouvelles constructions et infrastructures. Cela passe par exemple par la densification en cœur de village et la réhabilitation du bâti ancien inutilisé ou en renforçant la coopération intercommunale (équipements, zones d’activités...).

 

La Charte du Parc repose sur un plan de référence élaboré en concertation avec les communes. Il définit les vocations des différentes zones du territoire et notamment les zones "blanches" d’urbanisation.

 

En savoir plus :

>>> sur l’urbanisme durable

>>> sur les friches industrielles

>>> outils de consultation dynamique des documents d’urbanisme

 

L’accompagnement du Parc


Le Parc intervient principalement en assistance aux collectivités dans l’élaboration ou la révision de leurs documents d’urbanisme. Il les accompagne dans le suivi des procédures, l’élaboration des plans locaux d’urbanisme sur le territoire et ses franges, la conduite de réflexions et d’études préalables à la planification, à l’image des chartes paysagères.

 

En termes d’urbanisme opérationnel, le Parc accompagne également les collectivités sur des projets exemplaires et innovants (éco-hameau à Saint-Cyr-en-Arthies), et d’une façon plus générale en aidant les communes à étudier des opérations complexes (conception d’extensions de villages, de reconversion d’anciens corps de ferme ou de friches industrielles).

 

Le Parc accorde des aides aux communes et structures intercommunales pour la réalisation d’études relatives à la préservation et à la valorisation des paysages ainsi qu’aux projets d’aménagement, d’urbanisme ou d’architecture durables répondant aux objectifs de la Charte du Parc.